Le Chant des baleines

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

On ne sait pas toujours comment commencent les histoires. Dans cette histoire au départ il y a une petite fille. Cette petite fille, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant perdit un jour sa maman. De son passé, de ses souvenirs, il ne lui reste rien. Enfin si, une seule chose, une musique : la berceuse que lui fredonnait sa mère le soir avant de s’endormir. Pour ne jamais l’oublier la petite fille enferme cette douce mélodie dans un flacon qu’elle garde depuis lors autour de son cou. Pour retrouver son pays, son chez elle, elle se dit qu’il lui faut retrouver celui où les mamans fredonnent cet air le soir à leurs enfants. Elle se met alors à récolter les chants de toutes les mamans qu’elle croise sur sa route à travers le monde.

Nous embarquons, accompagné.e.s par la narratrice, pour une traversée au pays des images, des berceuses et des ombres. Une fable sensible et teintée d’humour, abordant subtilement le thème de l’exil avec la douceur d’une berceuse.

Roméo et Juliette en cachette

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Juliette, 14 ans, fille de la famille Capulet, a été promise par son père au Comte Pâris. Lorsqu’elle rencontre Roméo, de la famille Montaigu, ils tombent aussitôt follement amoureux l’un de l’autre. Une idylle entre les deux familles, rivales depuis des siècles, est tout bonnement impossible. Aidés par Frère Laurent, Juliette et son Roméo vont tout faire pour arriver à leur fin.

Sur un rythme endiablé et une musique décalée, les trois comédien.ne.s à l’énergie redoutable incarnent tour à tour les quinze personnages principaux de cette histoire. Le public jeune et moins jeune se délecte des tics et des mimiques choisis par les comédien.ne.ss, tou.t.e.s les trois rompus aux techniques de clown. Et même si son issue est tristement connue, le plaisir de (re)vivre cette histoire demeure intact.

À travers cette très excellente et très pitoyable tragédie dans laquelle affirmer sa liberté d’aimer nécessite un difficile combat quotidien, ce sont les luttes fratricides contemporaines, toujours d’actualité, qui sont mises en perspective.

Qui veut la peau de Sherlock Holmes

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Londres, novembre 1889. Sherlock Holmes est sur le point d’être condamné à mort pour double homicide. Les preuves sont accablantes. Ne parvenant pas à se souvenir avec exactitude de ses faits et gestes au cours des derniers jours, et ne pouvant pas compter sur son entourage exubérant, le célèbre détective doute de lui et entend s’appuyer sur l’œil attentif du public pour l’innocenter. Tout le monde devient suspect : son acolyte de toujours John Watson, Mary, Mycroft son frère ou encore Ms. Hudson sa logeuse.

Les deux comédiens incarnent 7 personnages hauts en couleurs dans ce qui pourrait être la dernière aventure du plus célèbre détective anglais.

Non ! Non ! Non !

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Julie est une sacrée chipie. Dans la famille Ours, petit ours lui ressemble beaucoup, lui qui trouve toujours toutes les ruses possibles pour ne pas se coucher. Tous les deux disent très souvent « Non ! Non ! Non ! ».

Deux conteuses revisitent des histoires connues des enfants. Elles racontent en chantant et en peignant sur une grande fresque les aventures des albums suivants : « Boucle d’or » (album du père Castor), « Le gros navet » d’Alekseï Nikolaïevitch Tolstoï, « Devine combien je t’aime » de Sam Mac Bratney, « Le type » de Philippe Barbeau et Fabienne Cinquin et enfin la comptine « 5 petits ours à la rivière ».

Même pas malle

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Dans le calme d’une chambre d’enfant, une fillette s’ennuie ferme ! Une fois le sommeil venu, la malle à jouets libère un être étrange, tout droit sorti d’un monde imaginaire où tout est possible le temps d’une sieste. Après un rapprochement timide où chacun.e se méfie de l’autre et de l’univers qui lui est propre, la fillette et l’être fantasmagorique partagent chamailleries acrobatiques et états d’âme. L’enfant fougueuse infatigable et l’étrange personnage joueur et malicieux s’animent d’une folie douce qui envahit rapidement la chambre de la fillette.

Une histoire d’amitié racontée par le mouvement et des acrobaties qui impressionnent petit.e.s et grand.e.s.

Lumières !

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Auguste et Louis, les frères Lumière, accueillent les client.e.s dans leur atelier. Alors que ces dernier.e.s attendent leur séance photo, Louis travaille en cachette sur une extraordinaire invention. Face aux problèmes techniques qu’il rencontre, Louis ne cesse d’interrompre Auguste dans son travail. Ensemble, et aidés des client.e.s, ils finalisent la création du Kinétoscope, appareil qui projette des photos avec une illusion de mouvement. Malheureusement leur rival Edison les a devancés et a fait connaitre son invention en premier.

Qu’à cela ne tienne, les frères ne se découragent pas et leurs cerveaux en ébullition vont inventer le Cinématographe, appareil à l’origine du monde de l’image et des premiers pas du cinéma.

Un duo comique pour expérimenter avec enfants et adultes les techniques de base de la capture d’images en mouvement pour se commémorer les premiers courts-métrages muets, joyeusement revisités.

Maman, c’est quoi une culottée ?

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Une jeune fille désespérée et en colère se réfugie dans le grenier. Elle ne sait pas ce qu’elle veut faire plus tard, se trouve nulle en tout et ne se sent nulle part à sa place. Elle doit pourtant très prochainement renseigner sa fiche de vœux scolaires pour l’année prochaine. Afin de l’inspirer et pour lui prouver qu’à cœur vaillant rien d’impossible, sa mère lui raconte le parcours de vie plein d’obstacles de quelques femmes « Culottées » bien choisies.

Cheryl Bridges, athlète, Thérèse Clerc, utopiste réaliste, Mae Jemison astronaute, Naziq al-Abid activiste de bonne famille, Nellie Bly, journaliste, Temple Grandin, interprète des animaux et enfin Sonita Alizadeh, rappeuse. Guidées par leurs convictions, ces héroïnes d’hier et d’aujourd’hui montrent la voie aux filles et garçons, prouvant (à tou.te.s) que le monde dans lequel nous évoluons n’est pas soumis à la fatalité.

La mère devient alors la narratrice tandis que la fille se glisse dans la peau de ces femmes qui ont mis toute leur volonté à changer leur destin, et ce malgré les interdis et la pression sociale subie.

Une adaptation théâtrale rythmée et réjouissante à destination de toute la famille pour questionner avec humour l’impact des destins individuels sur le collectif. L’occasion de parler d’héritage, de pouvoir et de détermination au féminin !

D’après la BD Culottées Tome II de Pénélope Bagieu © Gallimard Jeunesse

Les enfants panés

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Avant qu’ils naissent, les enfants nagent dans le ventre de leur maman. Avant qu’ils naissent, les enfants sont heureux comme des poissons dans l’eau. Les enfants sont comme les poissons : pas nés. Et les enfants dans leur mère, comme les poissons dans la mer, connaissent toutes les langues du monde, même le japonais. Puis ils grandissent et dans la mer intérieure de leur mère, les enfants sont serrés comme des sardines. Alors ils naissent. Et quand ils sortent de leur mère, comme des poissons hors de l’eau, ils ne savent plus rien dire.

Trois petits contes musicaux pour aborder un grand mystère : Mais, où on était avant ? La réponse se fait en musique avec l’aide d’une guitare, d’un ukulélé, d’un sac en papier, d’un coussin, d’un tabouret, d’un verre d’eau et d’une paille ! On aura aussi besoin d’emprunter les oreilles et les mains des enfants.

Une conteuse à grands bras et un musicien à casquette pour inventer l’histoire (musicale) des origines, celle dont on ne peut pas se souvenir…

Didoudam

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Deux comédiennes danseuses partent à la découverte d’un monde doux et espiègle. Telles des enfants, elles jouent avec tout ce qui leur tombe sous la main et elles se laissent surprendre avec joie par ce terrain de jeu riche en imaginaire.

Un meuble aux portes multiples et colorées dévoile petit à petit toutes sortes d’objets qui amènent de nouveaux rebondissements, illustrant ainsi la multitude d’activités de l’enfant au fil de la journée. Jouer en mangeant, libérer les bulles de savon quand on se lave, se laisser emporter par une histoire, se déguiser…

Danse, comptines et langue des signes pour un moment tout doux pour les tout petit.e.s.

Boîte à gants

Posté le : juin 23rd, 2022 par Gabrielle

Monsieur Paul et Michel, duo contrasté, voyagent de ville en ville pour récolter les gants oubliés afin de raconter des histoires dans leur immense boîte à gants. Entre leurs mains, les gants usagés se transforment en personnages déjantés.
Et c’est un festival ! Bataille intergalactique, poulailler déjanté, ancienne vedette du music-hall, pêche miraculeuse sur fond de
comptines tarabiscotées, de chansons loufoques et d’histoires à tiroirs à dormir debout ou à jouer du piano couché.